fbpx

info@departnature.com

Le mythe de la pilule magique

J’observe souvent autour de moi que le mythe de la pilule magique ou du succès instantané sont des idées très répandues. Je crois que ça l’est davantage depuis toutes ces avancées technologiques qui modulent et changent le rythme de nos vies. Cette idée de pilule magique n’est pas seulement employée pour présenter une solution facile et sans effort, elle l’est aussi pour décrire qu’aucune solution n’existe tout en refusant de regarder honnêtement une piste ou une miette de pain sur la route.
D’ailleurs je crois que toute cette rapidité produit un peu le même effet que les belles histoires dans les films. Un film ou la téléréalité n’est pas la vraie vie. Ce sont des histoires pour se divertir et rien de plus heureusement! Oui! Oui! Heureusement que c’est le cas parce que écouter un film ne procurera jamais la réelle satisfaction ressentit lors d’une victoire suite à de dures épreuves. Un film ne procure pas toute la légèreté et la plénitude de réellement ressentir que quelque chose a pu être complètement libéré à l’intérieur de soi. Ces histoires sont parfois très convaincantes et représentent bien la réalité, mais elles ne le sont pas… Pas comme elles sont vécues à l’intérieur d’une personne. De la même façon qu’un film d’amour ne représente pas la réalité d’une relation de couple même si ce sont de très belles histoires.

La fibromyalgie qui habitait mon corps

J’ai eu la fibromyalgie pendant plus de 15 ans et je sais à quel point cette condition est contraignante et qu’elle est lourde à porter au quotidien. Aller travailler avec toute cette fatigue et cette douleur. Appeler au travail pour dire que je ne pourrai pas travailler aujourd’hui… Me faire renvoyer car les pertes de mémoire que j’avais devenaient dangereuses et pourraient blesser gravement un autre employer… Je connais tout ça, sans compter le regard des autres, médecins inclus, et de sentir leur jugement et leur incompréhension sur ce que je me sentais la force d’accomplir ou non une journée précise.

Aujourd’hui, je ne sens plus que j’ai toutes ces conditions dans la proportion extrême dans laquelle je vivais auparavant. Je ne ressens plus que deux petites douleurs. DEUX seulement! Ce que j’ai compris de la cause de ces douleurs c’est quelles sont les restes de tensions de traumas physiques que j’ai eu à 9 ans et 14 ans. Je continue de progresser et ces douleurs diminuent au fil des semaines et des mois.

Une progression sans pilule magique

Pour arriver où j’en suis présentement, je n’ai pas trouvé ni pris de pilule magique. Je ne me suis pas réveillé un matin, avec les oiseaux qui chantent absolument sans douleur et le coeur léger… J’aurais bien aimé vous conter une histoire de ce type mais ce n’est pas mon histoire. Même si le marketing utilise souvent ce type d’idée pour faire la promotion d’un produit efficace qui produit d’excellents résultats. Ce produit n’est probablement pas une baguette magique qui résout absolument tout. Si vous avez vécu une histoire de ce type pour une problématique donnée j’en suis vraiment très heureuse pour vous!!! Par contre, je ne crois pas que ce soit le résultat de la majorité ni celui que j’ai obtenu.

Alors je vais essayer de vous décrire le plus précisément possible, le processus que j’ai vécu pour en arriver à dire que je n’ai plus la fibromyalgie aujourd’hui en 2019. Je sens qu’il ne reste qu’un petit 2% de douleurs dans mon corps car je ne sens plus que deux minuscules douleurs. De plus, je prends présentement des produits naturels qui m’aident beaucoup et qui diminuent progressivement la fatigue et le manque d’énergie au point que je ne sens plus vraiment de restriction pour faire mes activités.

Début du changement alimentaire:

Progression totale du mieux être: 0% – 5%

Diminution de la douleur 0%

J’ai débuté le processus de prendre ma santé en main quand j’ai refusé de continuer à prendre 1 lb à 3 lbs chaque année. C’est alors que j’ai décidé de changer mon alimentation pour de bon et de ne plus jamais revenir sur ma décision. J’ai tout changé ce qu’il y avait dans mon frigo et dans mon garde-manger et commencé à cuisiner avec plus de légumes. De plus, j’ai réappris à écouter et à comprendre les signaux de faim et de satiété que mon corps m’envoyait. J’ai commencé à perdre tranquillement 1 lb à 3 lbs par semaine. Par contre, les douleurs restaient les mêmes.

Voir aussi l’article suivant: Comment changer son alimentation

Retrait des produits laitiers:

Progression totale du mieux être: 30%

Diminution de la douleur 30%

En prenant le temps d’expliquer ce que je ressentais réellement à l’intérieur de mon corps à mon meilleur ami, il m’a dit que dans son pays, les gens avec de telles douleurs ont une intoxication alimentaire!?! Il m’a conseillé de retirer tous les produits laitiers de mon alimentation. C’est ce que j’ai fait quelques mois plus tard quand j’ai réalisé que mon frigo était rempli de produits laitiers et qu’une énorme crise de douleurs se préparait.

Voir aussi l’article suivant: Comment je cuisine sans produits laitiers

Retrait de l’alcool:

Progression totale du mieux être 50%-60%

Diminution de la douleur 20%-30%

C’était une période où j’étais un peu plus fatiguée et cela faisait peut-être trois semaines que je n’avais pas bu d’alcool car je désirais me reposer davantage. Puis un jour, j’ai pris une bière. De 10 à 15 minutes plus tard, des douleurs parcouraient mon corps alors que une heure avant, elles n’y étaient pas! J’ai alors vidé le reste de la bière et je n’ai plus repris d’alcool depuis ce jour.

Je continuais de perdre 1 lb à 3 lbs par semaine avec certaines semaines où je ne perdais pas de poids mais je voyais la forme de mon corps changer.

Voir cette vidéo Youtube: Pourquoi je ne bois plus d’alcool

Retrait du gluten:

Progression totale du mieux être 60%-70%

Diminution de la douleur 5%-10%

J’ai ensuite retiré le gluten de mon alimentation. C’est le cycle de crises périodiques aux 2 ou 3 mois et une sensation d’inflammation générale qui a cessé. Je continuais de perdre de 1 lb à 3 lbs par semaine avec certaines semaines où je ne perdais pas de poids mais je voyais la forme de mon corps changer.

Voir aussi les articles suivants: Manger sans gluten: Bilan 3 mois, Bilan 6 mois: Manger sans gluten

Ajout du jus de citron et du vinaigre de cidre de pomme:

Progression totale du mieux être 70%-75%

Diminution de la douleur 5%-10%

Le jus de citron produit un effet différent du vinaigre de cidre de pomme sur moi. Le jus de citron pressé dans l’eau a fait désenfler mon corps en général. Je n’avais pas réellement de problème de rétention d’eau mais mes bagues sont devenues vraiment trop grandes! Le vinaigre de cidre quant à lui a davantage l’effet de détendre et de relâcher mes muscles.

Je continuais de perdre de 1 lb à 3 lbs par semaine avec certaines semaines où je ne perdais pas de poids mais je voyais la forme de mon corps changer.

Voir aussi l’article suivant: Comment j’ai détoxifié mon corps en 2 ans

Ajout de l’huile de noix de coco et du beurre clarifié:

Progression totale du mieux-être 75%-80%

Diminution de la douleur 5%-10%

En ajoutant plus de matière grasse et de gras saturé dans mon alimentation, c’est comme si une douleur ou une inflammation sourde présente en arrière-plan avait disparu.

Voir aussi l’article suivant: Manger gras est essentiel pour la santé

Ajout des jus de légume frais, supplément, produit naturel, huile essentielle, cure d’argiles, boire de l’eau distillée ou filtrée, Greens (chlorelle, spiruline, chlorohyle, kale…), pro ou prébiotiques…

Progression totale du mieux-être: meilleur fonctionnement général

Diminution de la douleur: neutre ou léger

Je sens que mon corps fonctionne mieux en général: meilleur transit, meilleure digestion, idées plus claires, diminution de la brume mentale, moins de fatigue, plus d’énergie, etc. L’action est généralement plus ciblée sur mon système digestif. 

Trouver et agir sur la cause des douleurs:

Progression totale du mieux-être 80%-98%

Diminution de la douleur 15%-18%

En observant les schémas de douleurs à l’intérieur de mon corps, j’en ai conclu que la source était des traumas physiques dont un à l’âge de 9 ans, trauma au bassin et à la colonne vertébrale et un à l’âge de 14 ans au cou. C’est lors d’une retraite de méditation qui se nomme Vipassana que j’ai réussi à soulager énormément de tensions dans mon bassin et une importante tension que j’avais à la colonne vertébrale. 

Voir aussi l’article suivant: Vipassana

Traitement et soulagement physique

À part le soulagement à ma colonne vertébrale qui a fait cesser la diffusion de la douleur dans tout mon corps, c’est des traitements en ostéopathie qui m’ont fait le plus grand bien. Les praticiens qui ont fait la formation LMO (Lien Mécanique Ostéopathique) obtiennent à mon avis de meilleurs résultats et arrivent à trouver les lésions primaires qui activent des schémas douloureux secondaires. Parmi tous les professionnels que j’ai consultés, ce sont les seuls à avoir traité en priorité mon cou et mon bassin à travers toutes les autres douleurs que je ressentais. 

Des exercices moins connus qui travaillent les chaînes myofasciales m’ont aidé et m’aide encore énormément pour les douleurs physiques. Ces exercices se nomment ELDOA. C’est une méthode développée par Guy Voyer D.O. dans les années 70. “Les différentes postures ELDOA ont pour but de créer de l’espace à l’intérieur d’une articulation par le biais de mises en tension de diverses chaînes fasciales, faites simultanément dans l’ensemble du corps.” Source: L’Institut de Somatraining à Montréal

perception, mémoire, femme, reve

Deux à trois ans plus tôt, suite à un “marathon” de massages aux deux semaines à l’aide d’une machine et en utilisant une technique non standard, la vertèbre qui avait été affectée lors de l’accident à l’âge de 9 ans, a repris sa place d’origine. Elle s’est replacée toute seule alors que je me suis légèrement penchée pour prendre un crayon sur un bureau!! Réactivant au passage la même douleur que j’avais ressentie lors de l’accident, des vagues de chocs électriques ont parcouru mes jambes pendant environ 6 mois en diminuant en fréquence et en intensité petit à petit. J’ai cessé de travailler environ 3 semaines car je n’étais pas en mesure d’être debout ou assise plus de 2 à 5 minutes à la fois.

J’aimerais aussi mentionner que les traitements physiques ont commencé à être efficace et durable seulement APRÈS que mon alimentation ait soulagé 80% des douleurs ressentit. Avant les changements alimentaires, les massages, ostéopathes et autres manipulations physiques ne produisaient qu’un soulagement temporaire de quelques jours à une semaine maximum.

Le corps, les pensées et les émotions

En progressant dans la compréhension de la cause de ces traumas physiques, je me suis rendu compte que des pensées et que des émotions étaient liées et parfois libérées en même temps que des douleurs physiques. Je ne peux pas expliquer pourquoi le corps « emprisonnait » ces émotions et ces pensées à l’intérieur de ces douleurs. Cela ne correspond à aucune logique rationnelle. Pourtant, il m’est arrivé régulièrement qu’en parvenant à libérer de fortes émotions que j’avais mal vécues, des douleurs physiques disparaissaient complètement en même temps.

Voir aussi les articles suivants: Homéostasie physique, Homéostasie Émotionnelle, Homéostasie psychique

Tout ce processus a été rempli de pleurs, de joies et de petites victoires qui ont amélioré ma qualité de vie d’une façon que jamais je n’aurais pu imaginer. Cet immense mieux-être auquel j’ai accès suite à ce processus, je ne l’échangerais pour RIEN AU MONDE!!! Présentement, j’écris ces lignes avec énormément d’émotions de soulagement, les mains tremblantes et je suis remplie de gratitude d’avoir su garder confiance. J’ai persévéré et j’ai réussi. J’ai vécu ce parcours avec des moments de désespoir et d’épuisement mais il y a eu aussi des personnes qui ont croisé ma route et qui ont été des rayons de soleil dans ma vie. Elles m’ont fait voir les douleurs que je ressentais plus légères et plus faciles à vivre. Des petits coups de pouce et des lueurs dans la noirceur quand je ne voyais plus le chemin. Merci la vie!

gratitude, prière, remercier, reconnaissance

Confiance et persévérance

J’ai une personnalité joyeuse, dynamique, positive et pleine d’énergie. Cela créait souvent de la confusion chez les autres par rapport à la douleur et à tout ce qui criait à l’intérieur de mon corps. Je ne suis pas mon corps… c’est le véhicule qui m’est prêté ici sur terre et il me lançait des S.O.S. que je n’arrivais pas à comprendre.

Si je m’étais arrêté à seulement changer un des éléments que j’ai décrits plus haut pour abandonner tout de suite car le changement n’était pas assez grand, je ne vivrais pas aujourd’hui tout ce bien-être. C’est la progression et l’accumulation de toutes ces étapes qui m’ont conduite à cette réussite.


Dans tout ce cheminement, je n’ai pas trouvé de pilule magique. Par contre, il y a une ligne directrice bien présente, des étapes et des bonds en avant qui m’ont fait énormément de bien. Il n’y a pas de succès instantané. Il y a des indices, des pistes à suivre, des essais, des réussites et des erreurs, des petits pas en arrière pour me relever et continuer la progression. D’avoir fait ce cheminement m’a fait comprendre comment progresser dans les autres sphères de ma vie. De petits pas, même s’ils sont tout petit. Je fais un pas à la fois pour traverser les obstacles avec des indices et des personnes merveilleuses sur ma route pour m’éclairer et m’accompagner.
Je vous souhaite de persévérer et d’avoir confiance qu’en avançant vous trouvez le chemin. En restant sur place vous ne pourrez pas tracer de carte ni laisser des miettes de pain pour que d’autres puissent aussi se sentir mieux et découvrir des forces insoupçonnées à l’intérieur d’eux-même.

Auteure: Claudine Michaud, Blogueuse

Fondatrice de Départ Nature

Suivez-moi sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial