fbpx

info@departnature.com

Homéostasie psychique: comment libérer vos pensées en ne faisant rien ou presque!

L’homéostasie est la capacité du vivant à spontanément retrouver son équilibre naturel en l’absence d’éléments perturbateurs au bout d’un certain temps. Ce retour à l’équilibre est possible sur tous les plans de l’être humain: physique, psychique et émotionnel. Par contre, de nombreuses habitudes de vie et croyances culturelles contribuent à perturber notre équilibre psychique. Comment libérer les pensées perturbatrices pour enclencher l’homéostasie?

 

L’homéostasie psychique, le retour de votre équilibre psychique naturel, est un sujet moins souvent abordée. Les pensées que vous avez à chaque jour ont une influence sur votre santé physique et émotionnelle. Elles sont d’autant plus nocives si elles sont négatives, si elles vous créent un stress physique ou émotionnel additionnel ou si vous vous identifiez à vos pensées.

Pour commencer, ne rien faire sur le plan psychique est selon moi d’avoir l’esprit vide afin qu’il soit neutre, calme et paisible. Autrement dit, il s’agit de créer dans votre esprit un espace sans éléments perturbateurs. Progresser vers cette neutralité permet d’enclencher des processus de régénérations et de libération. Oufff!!! Bon, alors comment peut-on arriver à accomplir cet exploit dans notre vie qui va à 100 miles à l’heure? 

Quelles sont vos habitudes psychiques?

Premièrement, nous avons tendance à confondre les pensées avoir, faire et être et l’impact que ces pensées peuvent avoir sur nous est très important. Prenons l’exemple: « J’ai fait une erreur. » ou « J’ai eu un échec. ». Jusqu’ici, tout va bien. Ce sont des évènements ponctuels que chacun d’entre nous vivons à de multiples reprises et dans différents contextes. Par contre, la situation devient différente si suite à de multiples échecs ou à de multiples erreurs, vous vous identifiez à cette pensée et que vous la transformez en: « Je suis une erreur. » ou « Je suis un échec. ». Ouch!!! Voyez-vous l’immense différence? Cette nouvelle pensée vous affectera à tous les niveaux: émotions négatives, manque de motivation, manque d’énergie, sentiments de non-progression, baisse de l’estime et de la confiance en soi etc. De telles pensées perturbent profondément de votre équilibre psychique et si vous les répétez depuis longtemps, elles seront d’autant plus fortes et perturbatrices. En utilisant des techniques pour retirer ces pensées, tout en évitant d’en créer de nouvelles, la vie, la paix et l’harmonie en vous pourront s’installer de nouveau.

Vous n’êtes pas vos pensées, vous avez des pensées.

La fonction première d’une pensée est d’émerger un instant et de disparaître. La plupart des difficultés surviennent lorsqu’on s’accroche émotionnellement à une pensée positivement ou négativement. Une des clés est réellement d’observer nos pensées. Nous disons bien “J’ai une idée” et non “je suis une idée”. De plus, il est culturellement véhiculé que d’avoir des certitudes et de catégoriser les choses qui nous entourent peut sembler sécurisant et facilitant à première vue, mais ce n’est pas le cas à moyen et long terme. 

Vos pensées sont-elle figées?

Vos pensées ne sont pas la réalité physique qui vous entoure tout comme vous n’êtes pas vos pensées. Alors si vous déconstruisez une pensée telle que “l’ordinateur est noir”, il ne cessera ni d’exister, ni d’être noir. Par contre, vous serez plus ouvert et attentif si vous observez un ordinateur de couleur blanc ou argent sans prendre pour acquis qu’il sera nécessairement noir! Car nous avons bel et bien l’habitude d’agir ainsi pour simplifier notre vision du monde. Pas vrai? Les femmes sont…, les hommes sont…, les enfants sont de telle ou telle façon…

Certaines pensées peuvent même être effrayantes à laisser partir mais ce sont justement celles-là qui vous causent probablement le plus de tors et de restrictions… Et si vous laissiez partir la pensée “Je suis un homme, je suis une femme ou je suis (votre nom)”? La réalité physique que vous êtes de sexe féminin ou masculin, votre orientation sexuelle ou votre identité ne changeront pas. Par contre, il se pourrait que cela remette en question des stéréotypes ou des croyances profondes auxquelles vous vous étiez identifié. Ce ne sont que des pensées et elles ne sont pas la réalité physique. Que vous pensiez que vous êtes un homme, une femme, un être humain ou non n’a pas d’influence sur la réalité… votre pensée ne déconstruit pas la réalité… Par contre, ce qui sera modifié est votre perception de la réalité! Vous deviendrez alors plus alerte à observer les choses telles qu’elles sont plutôt que de les regarder à travers le filtre que vous aviez construit avec ces pensées figées.

Des techniques

La méditation, Ho’oponopono, le lâcher-prise, vipassana, la pleine conscience, sont toutes des méthodes pour progresser sur ce chemin.  D’ailleurs Alexandre Nadeau a développé une technique ultra rapide et très efficace permettant de défaire des conditionnements, des pensées récurrentes autant que des croyances limitantes. Il a nommé cette technique la TDSM (technique de dissolution des structures mentales) voir la description de la technique ici sur Facebook. Les résultats que j’ai le plus souvent observés sont un changement de perception de la réalité physique ou un changement de la perception d’un évènement passé selon la pensée qui a été dissoute. 

Tout comme j’ai expliqué dans l’article parlant de l’homéostasie physique, les manifestations de crises curatives que j’ai observées sont soit physiques ou émotionnelles. Une forte émotion qui remonte, crise de larmes, tremblement, étourdissement, spasmes musculaires importants, douleur physique vive suivi d’un relâchement profond etc. Ici également les manifestations du processus de guérison sont souvent mal interprétées. Par contre, je ne parle pas des conditions médicales pouvant altérer la santé mais bien des manifestations lors d’un travail spécifique pour dissoudre des pensées et des schémas mentaux. Si les manifestations deviennent trop importantes ou deviennent hors de contrôle consultez un professionnel de la santé.

Vous n’êtes pas votre corps, vous habitez un corps.

Vous n’êtes pas vos pensées, vous avez des pensées.

Vous n’êtes pas vos émotions, vous ressentez des émotions.

 


J’ai énormément travaillé à déconstruire une foule de pensées que j’avais accumulées au fil des années. Que ce soit des pensées sur ma personnalité, le fonctionnement des choses, la façon d’agir des gens autour de moi… À chaque fois, ma perception changeait pour devenir plus neutre et plus détachée émotionnellement. La flexibilité de mes pensées, de mes émotions et de mon corps s’améliore en interdépendance au fil du temps… Une pensée s’envole en même temps qu’une tension importante dans mon corps. Une tension dans mon corps est libérée et elle emporte avec elle une forte émotion. Je vis ces choses régulièrement et chaque pas en est un de plus vers davantage d’espace et d’harmonie.
Je vous en souhaite tout autant!
Auteure: Claudine Michaud, Blogueuse
Suivez-moi sur:

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial