fbpx

info@departnature.com

Le bilan de mon séjour au Costa Rica

toucan, costa rica, tropical
À l’automne 2016, j’ai pris la très belle décision de partir au Costa Rica pendant quatre mois. Ce merveilleux projet fût réalisé en décembre 2017. En faisant ce long séjour à l’étranger, je souhaitais autre chose que partir en « vacances » pour revenir peu de temps après dans mon quotidien au Québec. D’autre part, prendre l’avion, trouver son hôtel, trouver ses points de repère dans une nouvelle ville, comprendre et se faire comprendre par les gens dans une autre langue lorsque c’est le cas n’est pas réellement reposant de mon point de vue. Si je souhaite me détendre, je m’offre quelques jours au spa dans ma ville pour tout simplement ne rien faire, tout en m’accordant une profonde détente physique, psychologique et émotionnelle. En partant quatre mois, je recherchais une autre sorte de séjour.

Costa Rica – Pura Vida!

Trois semaines à Playa del Coco

Ma toute première destination, Playa del Coco, une petite ville au nord du pays. Le climat y est assez sec et la plage est vraiment très belle avec le coucher de soleil. C’est une destination touristique intéressante avec une proportion environ moitié-moitié de touristes et d’habitants locaux. Un juste milieu intéressant comparativement à Tamarindo où la langue parlée est presque uniquement l’anglais. Je logeais davantage dans la forêt qu’en ville, alors j’ai pu faire amplement connaissance avec les iguanes, les sauterelles et les araignées géantes, les scorpions et tous plein d’autres insectes dont je ne connais pas le nom! Je crois que je suis maintenant immunisée psychologiquement aux insectes du Québec! Ha! Ha! Ha!   

Une semaine à Golfito

J’étais hébergée chez un ami alors j’ai pu réellement voir la façon de vivre locale du Costa Rica. J’ai également pu goûter à du « Gallo pinto » fait maison: du riz avec des fèves noires à la costaricienne. Ils en mangent presque à tous les repas mais surtout au déjeuner. Golfito est situé au sud du pays, tout près des lignes du Panama. Il s’agit d’une partie très humide du pays. La faune et la flore y sont très riches.

Deux mois à San José

Ayant déposé mes valises un peu plus longtemps, j’ai eu la chance de réellement me fondre dans le mode de vie local. J’ai pu alors découvrir un peu les cachettes de la ville pour trouver les marchés locaux cachés et des vêtements à un excellent prix. J’adore le centre-ville avec son bouillonnement d’activité et son marché où l’on trouve vraiment une foule de produits typiques du Costa Rica et de l’Amérique centrale. Je suis tout de même contente d’avoir baigné un mois dans la culture du pays avant d’aller à San José. Le mode de vie là-bas est très différent de ce que l’on connaît en Amérique du nord et dans les pays occidentaux. Je crois que cela aurait été plus difficile de m’adapter et surtout de m’y sentir en sécurité. Une fois que j’ai compris leur façon de vivre, les gens me demandaient régulièrement si j’habitais ici ou si j’étais de passage… Ah! À leurs yeux, j’étais visiblement une étrangère mais pas une touriste! J’adore ce moment où je commence à me fondre dans la culture d’un pays.

Parc national Rincon de la vieja

J’ai eu la chance de faire une superbe expédition en 4×4 dans les sentiers de ce parc pour terminer la journée dans une rivière avec un superbe chute d’eau. Coucher de soleil sur le parc en extra pour le voyage de retour!

La Fortuna et Monteverde

Là, j’ai vraiment fait le parcours touristique: Canopy, visites guidées dans les parcs nationaux de Rio Céleste et du volcan Arenal, spa naturel dans la rivière thermale Tabacon et masque de boue pour terminer avec une randonnée à cheval. J’ai pu voir des serpents, des singes, des colibris, des paresseux et des toucans en pleine nature. J’ai également eu la chance de pouvoir galloper à fond pour la toute première fois de ma vie! J’avais un cheval tellement plein d’énergie! Ohhh! Quel plaisir!

Nicaragua

Une semaine à San Juan del sur

C’est une plage très touristique avec énormément de transport organisé pour aller faire du surf, du snorkling et de la plongée et tout plein d’activités. Il y a beaucoup de restaurants sur la plage avec la vue sur les coucher de soleil mais l’eau était très froide au moment où j’y suis allée… trop froide pour m’y baigner!!

Une semaine à Léon et Las Péñitas

Ahhhh!!! La chaleur de Léon! Probablement que 39 Celsius est trop chaud pour beaucoup d’entre vous, mais pour moi, c’était un pur délice! Pas surprenant que le bar à jus du centre-ville soit toujours plein! Les musées, la cathédrale au centre de la ville et toutes les églises avec une superbe architecture coloniale sont vraiment magnifiques. Sans parler du coucher de soleil sur la plage de Las Péñitas, tout simplement sublime sans parler de l’eau qui y est agréablement très chaude.

J’ai également visité le volcan Telica, un volcan en activité. J’ai pu aussi y voir une caverne de chauve-souris et encore une fois un superbe coucher de soleil mais cette fois avec la vue sur les collines du Nicaragua.

Une semaine à Granada et Masaya

Granada est tout simplement une ville magnifique avec toutes les façades des maisons colorées, les galeries d’art, l’artisanat local, les tours guidés, le musée du chocolat…

Le marché de masaya

Un marché local aux coins et recoins infinis. Il est très facile d’y perdre le sens de l’orientation. Le Marché de Masaya a des allures plus brutes que le marché de San José au Costa Rica. D’autre part, le marché d’artisanat du centre-ville vraiment très beau! J’y ai acheté un superbe hamac très coloré.


Je crois que la partie la plus pénible de tout mon voyage était dans l’avion entre Toronto et Québec… J’ai entendu pour la première fois en quatre mois des gens se plaindre de tout et de rien! Ha! Ha! Ha! Je suis plus que ravit d’avoir fait ce voyage. Le seul bémol que j’aurais à dire pour tout mon séjour, c’est d’avoir beaucoup trop parlé en anglais!!! Étant donné que je suis resté deux mois dans un AirB&B à San José, les occupants parlaient majoritairement en anglais, la langue touristique de prédilection. Heureusement, j’ai eu davantage la chance de parler espagnol lorsque j’étais au Nicaragua.

Les voyages sont pour moi une occasion de découvrir une autre façon de vivre, une autre manière d’aborder la vie. En ne voyageant qu’une ou deux semaines, cet objectif n’est pas réellement atteint. C’est pourquoi je préfère les séjours plus longs afin de pouvoir mieux m’approprier la langue et le mode de vie de l’endroit visité. Et honnêtement, j’ai adoré habiter 2 mois à San José, la capitale du Costa Rica, alors que l’on m’avait déconseillé d’y rester plus d’une ou deux nuits. Bien sur qu’il y a des précautions à prendre et que l’objectif n’est pas de se montrer imprudent. Mais c’est vraiment en habitant là que j’ai réellement compris comment les gens vivent dans ce pays

Nous vivons à une des époques les plus sécuritaires de notre histoire, et ce mondialement, malgré ce que l’on pourrait penser en se fiant à l’information médiatique. Voyager est tellement facile aujourd’hui et c’est quelque chose de réellement accessible à tous.

Réalisez vos rêves! Ils sont plus accessible que vous ne le croyez!

 

Auteure: Claudine Michaud, passionnée de nature!

Suivez-moi sur:

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial