info@departnature.com

Départ Nature

Le squat profond: position naturelle de l’Homo sapiens.

grenouilles-squats
Depuis toujours l’être humain utilise le squat profond, notre position assise naturelle de repos. Les enfants et les populations à travers le monde, toutes cultures confondues, adoptent instinctivement cette position pour manipuler des objets au sol, manger, uriner, aller à la selle et pour simplement se reposer. C’est par l’influence de l’éducation occidentale et de différentes normes culturelles que nous oublions cette position naturelle de repos. Nous apprenons alors à utiliser des chaises, des tables, des toilettes occidentales et du mobilier impliquant une position assise à 90 degrés.

squat-enfant

Les bénéfices physiologiques du squat profond

Le squat profond permet la flexion profonde et complète des hanches, des genoux et des chevilles. En pratiquant cette position sur une base régulière, cela contribue à augmenter et à maintenir l’amplitude maximale de vos articulations. Les muscles de vos cuisses et de votre dos sont également en extension maximale. De plus, dans cette position, vos cuisses appuient sur les sections ascendante et descendante de votre gros intestin, stimulant ainsi votre transit intestinal.

Petite question rapide... Si vous êtes dans la forêt et que vous avez une envie soudaine et urgente d’aller à la selle, je parie que vous prendrez naturellement cette position. En fait, ce sont les sièges de toilette qui ne sont pas adaptés à notre morphologie, causant ainsi une multitude problématique intestinales et digestives: hémorroïdes, ballonnement, constipation... 

J’ai ajouté un petit banc devant ma toilette qui fait beaucoup jaser d'ailleurs! Ce banc sert à surélever les pieds pour être dans une meilleure position pour faire... euhh... votre travail! Voici une publicité plutôt ludique expliquant visuellement, et tout en couleur, l’avantage d’être en position de squat sur la toilette.  (en anglais)

Comment exécuter le squat profond correctement?

Positionnez les pieds à la largeur des épaules et bien droit dans l’axe du corps. Certaines personnes sont également capables d’exécuter le squat profond en ayant les pieds et les genoux collés. Par contre, ce n’est pas un prérequis pour profiter des biens faits de cette position. Ensuite, accroupissez-vous dans la position la plus basse possible sans que les talons ne quittent le sol.

Alors, tout c’est parfaitement bien déroulé? Êtes-vous tombé vers l’arrière? Si vos pieds ont ouvert vers l’extérieur pendant que vous descendiez, vos chevilles manquent d’amplitudes de mouvements. Si vous n’êtes pas en mesure de conserver cette position, agrippez-vous à quelque chose de fixe pour rester dans votre position la plus basse possible, les talons au sol, plusieurs minutes par jour.

La santé des articulations

Si vos chevilles, vos genoux ou vos hanches ne plient pas plus qu’un certain angle, vous croyez peut-être que c’est une restriction mécanique et qu’il n’est pas possible de l’augmenter? Eh bien non! Les articulations ne fonctionnent bien que dans l’amplitude que vous utilisez sur une base régulière. Une articulation qui bouge est une articulation en santé.

« Avec une restriction de mobilité, il y a obligatoirement une portion du cartilage qui n’est jamais sollicitée. Et si c’est le cas, comme pour tout organe, il y a dégradation. Et la dégradation d’une articulation, c’est pas bon du tout (arthrose par exemple). ».

« Avec ce souci d’absence d’utilisation, c’est comme une porte n’ayant pas servi depuis plusieurs décennies: la rouille bloque les gonds et vous empêche de l’ouvrir de plus de 15°. Il y a comme une butée, une impossibilité mécanique. Mais en la travaillant, progressivement, vous casserez la rouille et vous arriverez finalement à ouvrir la porte en entier. ».

Voici un lien pour vous informer des différentes restrictions possibles aux chevilles: Mobilité de la cheville

Pour l’avoir vécu très récemment, j’avais une cheville douloureuse depuis plus de 10 ans qui fléchissait nettement moins que l’autre, dû à de nombreuses entorses. En faisant l’exercice de mobilité plus bas, j’ai entendu la « rouille craquer » dans ma cheville pour récupérer immédiatement une amplitude équivalente à l’autre! Je vais continuer les exercices pour que ma cheville reprenne sont entière mobilité. Mon squat profond n’en sera que plus efficace et  reposant!

Le squat profond et l’haltérophilie

Le squat profond est une position qui m’a permis de relâcher mes muscles et de soulager les douleurs de mon dos. Mes articulations se portent de mieux en mieux et je suis en mesure de rester plus longtemps et plus confortablement dans cette position. Je n’ai aucun doute sur les bénéfices du squat profond. Si vous cherchez de l’information sur internet, vous trouverez beaucoup d’information contradictoire. Je préfère en général l’information et les exercices d’assouplissement sur les sites d’haltérophilie. Pourquoi? Car cette discipline est spécialisée pour lever des charges extrêmement lourdes en utilisant l’ensemble du corps et toutes les articulations à leurs maximum d’amplitude. Le squat est d’ailleurs une des positions de l’épaulé-jeté.


squat-asiatiqueEn y pensant bien, tous les bébés s’assoient naturellement de cette manière pour manipuler ou observer des objets au sol. Les populations aborigènes, asiatiques et africaines adoptent plus régulièrement cette position naturelle pour travailler près du sol que les Occidentaux. Il y est même courant de voir des personnes d’un âge très avancé, en squat profond, avec une excellente mobilité des articulations du bas du corps! Plutôt différent de la raideur articulaire que l’on voit régulièrement en Occident n’est-ce pas?

Alors, squattez profondément et soyez en santé!

 

Auteure: Claudine Michaud, passionnée de nature!
Suivez-moi sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial