info@departnature.com

Départ Nature

Le NoPoo en 3 étapes

cheveux bouclés

Comment se libérer des shampoing commerciaux d'une façon naturelle: Le NoPoo

J'en avais assez de me laver les cheveux tous les 2 jours en utilisant les shampoings commerciaux sous peine d'avoir les cheveux gras, plats et collants en un temps-record. J'ai essayé une panoplie de marques qui étaient supposément adaptées à mes cheveux, pour en venir aux mêmes résultats, shampoing après shampoing. J'ai alors décidé à l'été 2015 d'essayer quelque chose de différent, le NoPoo ou le shampoing sans shampoing. Mon verdict après plus d'un an : ça marche!

  

À l'automne 2014, j'ai voulu avoir des mèches blondes mais j'avais énormément de craintes à faire passer mes cheveux de noir naturel à blond/doré.  Ils étaient sans teinture chimique, sans séchoir ni plaqueur depuis plus d'une dizaine d'années et, les 2 dernières années, j'utilisais un shampoing sans produit chimique. Voulant réduire au minimum l'agression chimique que des mèches blondes allaient avoir sur mes cheveux, j'ai pu étirer jusqu'à 4 jours sans shampoing avant mon rendez-vous chez le coiffeur en m'y prenant quelques semaine à l'avance. J'ai adoré le résultat de la décoloration de mes mèches et j'avais au passage remarqué que mes cheveux regraissaient un peu moins vite. J'ai donc continué sur ma lancée et c'est quelques mois plus tard que je suis tombée sur différents articles parlant de NoPoo. Mais le site où j'ai trouvé la majorité de l'information sur cette méthode avant de me lancer pour de bon dans l'aventure est le blogue d'Ophélie: AntigoneXXI.

C'est ainsi qu'a débuté l'expérience de ma libération du lavage de cheveux aux 2 jours! Pour rassurer les sceptiques, mes cheveux sont brillants de santé, ne sont pas gras et ne sentent pas les cheveux gras non plus. Il y a eu des moments plus difficiles, surtout au début (2 ou 3 jours tout au plus) où les cheveux étaient limite trop gras quand j'essayais de gagner une journée un peu plus rapidement. Avec le recul de toute cette démarche, les bénéfices, la simplicité, l'économie de temps et d'argent, je ne retournerais pas aux soins pour cheveux commerciaux. Oooh non! Ils ont définitivement perdu une cliente!

En tout premier lieu, il ne s’agit pas d’arrêter du jour au lendemain de laver ses cheveux. Le NoPoo est une façon différente de prendre soin de ses cheveux sans produits chimiques et à une fréquence beaucoup moins effrénée qu'avec les produits du commerce. Les cheveux ont besoin de temps, beaucoup de temps, afin de passer d'une surproduction de sébum, en réaction à l'agression constante des shampoings commerciaux, à une production normale de sébum afin de garder les cheveux souples et brillants au naturel. Cette progression permet aussi d’apprendre à connaître ses cheveux et à leur donner ce dont ils ont besoin le moment venu.

 

PREMIÈRE ÉTAPE

Outil: une brosse en poils de sanglier (ou un mélange de poils synthétiques et de sanglier)
•Brosser ses cheveux à tous les jours, de tous les côtés, la tête à l'envers, à l'endroit, de la racine à la pointe.

 

Le brossage ainsi que ma nouvelle brosse ont été les clés principales de la régulation du sébum pendant ce premier pas vers le No-Poo. Le brossage fait en sorte de répartir l'huile naturelle des cheveux sur toute la longueur. Une brosse en plastique ou en métal démêle les cheveux mais elle ne répartit pas le sébum. Il est également important de nettoyer sa brosse après chaque utilisation pour ne pas remettre le sébum sur ses cheveux le lendemain; cette étape est très importante surtout au début quand il y a encore beaucoup de sébum. Pour nettoyer la brosse il faut saupoudrer du bicarbonate de soude, mettre de l'eau, nettoyer à l’aide d’un peigne pour bien répartir le bicarbonate, rincer et laisser sécher complètement pour le brossage du lendemain.

Dame nature m'a gracieusement offert des cheveux avec de belles boucles. Je les adore, vraiment! Je peux les porter bouclés, étirés, ou avec des vagues. Par contre, le brossage de mes cheveux secs a la fâcheuse conséquence de briser les boucles pour faire des cheveux très gonflés et pas très esthétiques. J'expliquerai plus loin comment je forme de belles boucles sans mousse ni produit coiffant.

 

DEUXIÈME ÉTAPE

Outil: fécule de maïs ( poudre d'arrow-root, de cacao ou d'argile )
•Espacer les shampoings progressivement pour arriver à 1 shampoing par semaine maximum.

 

Pendant cette étape, qui est tout de même longue, exit le shampoing du commerce pour une alternative moins chimique. Plusieurs options existent; je ne les ai pas toutes essayées, mais l'important est de trouver ce qui convient à votre type de cheveux. Je n'aurais qu'un seul conseil pour cette partie: il faut essayer et prendre son temps! Certaines personnes utilisent des oeufs, de la farine de pois chiches, la poudre de Shikakai, des shampoings bio, du miel, du yogourt... Voici un article de LaPresse.ca où l'on parle de différentes recettes et de produits naturels.  J'ai commencé à espacer les lavages en novembre 2014 pendant environ 6 à 8 mois avant de passer à l'étape #3. Ce qui a fonctionné pour moi a été les shampoings secs à la fécule de maïs, passer les cheveux sous l'eau, rincer au vinaigre de cidre de pomme (1/2 tasse d'eau et 1/2 tasse de vinaigre) et le shampoing au Rhassoul seulement quand j'avais épuisé les autres options. À vous de trouver la recette qui convient à vos cheveux. 

Cette étape peut prendre de 4 à 12 mois selon votre type de cheveux, votre persévérance et votre motivation. Il est important de toujours brosser ses cheveux comme à l'étape #1. Quand le brossage ne suffit plus pour répartir le sébum, parce qu'il y en a simplement trop, il faut faire un shampoing sec avec la poudre de votre choix.  Mes cheveux étant noirs, j'avais souvent l'impression qu'il restait une sorte de brume grise sur mes racines. Les passer sous l'eau était suffisant pour régler le problème. Des personnes conseillent de la poudre de cacao pour les cheveux foncés, mais je n'en avais pas et ne mangeant ni de chocolat ni de poudre de cacao, je n'avais pas envi d'aller en acheter non plus. Personnellement j'ai utilisé la fécule de maïs parce que j'en avais simplement sous la main. Saupoudrez-en sur la racine des cheveux secs, ensuite il faut brosser, brosser, brosser, brosser de tous les côtés, à endroit, à l'envers, pendant au moins 4 à 5 minutes pour enlever toute la poudre qui a absorbé les saletés et le sébum. Il est important de faire un shampoing sec seulement quand les cheveux sont vraiment gras, sinon les cheveux vont trop s'assécher et vont réagir en produisant plus de sébum: l'inverse de l'objectif désiré.

Si votre jolie tignasse se porte magnifiquement bien avec le shampoing sec et le brossage, c’est merveilleux! Pour ma part, avec mes boucles et le brossage, le résultat « frise » la coupe Jackson5! Je n'ai donc pas vraiment le choix de les passer sous l'eau pour corriger la situation. Allez hop! Sous la douche pour mouiller mes cheveux et rinçage avec 1/2 tasse d'eau et 1/2 tasse de vinaigre de cidre de pomme. Si vous vous en sentez le courage, terminez avec de l'eau très froide pour bien refermer les écailles et donner de la brillance aux cheveux. Avec un shampoing sec et rinçage au vinaigre de cidre de pomme, vos cheveux devraient être comme neufs! Il est important vers la fin de cette étape de laisser les cheveux stabiliser la production de sébum pour durer facilement 1 semaine sans shampoing sec ni autre traitement.

 

TROISIÈME ÉTAPE ( La plus difficile mais la plus gratifiante)

Outil: courage et patience
•Cure de sébum de 1 mois sans shampoing!

 

Pendant cette étape cruciale, les shampoings secs sont autorisés à 1 par semaine maximum. Un espacement de 1 semaine sans shampoing est nécessaire avant de se lancer dans la cure. Les rinçages à l'eau et au vinaigre de cidre de pomme sont à volonté. Cette étape est difficile mais elle est nécessaire pour briser le cercle vicieux du 1 lavage par semaine. Mes cheveux bouclés ont aidé à passer le mois sans rien car les boucles donnaient du volume malgré la lourdeur des cheveux. Ce fut vraiment un mois difficile, le cuir chevelu qui gratte, les cheveux gras même avec un shampoing sec vers la fin de la 4e semaine... pour terminer le tout avec un fabuleux shampoing au Rhassoul!!! Que de bonheur de sentir mes cheveux légers, gonflés avec des boucles brillantes et superbes! Depuis la cure de sébum au début de l'été 2015 mes cheveux ont passé le cap d'un bonheur infini avec de moins en moins de lavages et d’entretien. Aujourd'hui, juin 2016, mon dernier shampoing au Rhassoul remonte à plus d'un mois et demi et je n'aurai pas besoin de shampoing sec avant au moins 2 ou 3 semaines. Mes cheveux décolorés sont un peu plus secs dû au traitement chimique que je leur ai fait subir... mais bon! Qui a dit que la perfection existait 😉 . L'entretien que je fais aujourd'hui est seulement de les brosser et de les hydrater avec mon vaporisateur pour boucles sublimes 2 à 3 fois par semaine.

Comment former des boucles naturelles sans produits commerciaux.

Outil: un vieux T-shirt, un vaporisateur pour boucles sublimes: eau chaude, huile de noix de coco, HE lavande ou HE ylang-ylang.

Vaporiser les cheveux

Les boucles se forment quand les cheveux sont mouillés alors si vous sortez de la douche, ne secouez pas vos cheveux dans une serviette, vous briseriez les boucles. Si vous venez de faire un brossage quotidien sur cheveux secs, il faut mouiller les cheveux des racines à la pointe avec le vaporisateur pour boucles sublimes! L'huile de noix de coco est solide à la température de la pièce; c'est aussi valable lorsqu'elle est au contacte de l'eau. Il faut donc ajouter de l'eau chaude au vaporisateur pour rendre l'huile de noix de coco liquide; secouer un peu et le tour est joué. Personnellement je n'ai jamais vraiment mesuré la quantité d'huile que j'ajoute au vaporisateur... peut-être 1/2 c-à-thé par semaine et demi... 2 semaines ? Ce qui est certain, c'est que je dois remettre de l'eau chaude à chaque fois pour liquéfier l'huile et quand je ne sens plus l’arôme de l'huile essentielle quand je vaporise... j'en ajoute 1 ou 2 gouttes. Informez-vous des différentes huiles essentielles bénéfiques pour votre type de cheveux. Vous pouvez commander des huiles essentielles en ligne chez Aliksir en cliquant ici ou vous présenter à leur boutique en basse-ville de Québec. 

À l'aide d'un vieux T-Shirt, la tête bas, sur un côté et de l'autre, il faut éponger en remontant les cheveux de la pointe vers la racine pour former les boucles une section à la fois. Si une section ne semble pas assez bouclée, mouiller à l'aide du vaporisateur pour boucles sublimes puis éponger à nouveau. Vous n'avez plus qu'à laisser sécher vos cheveux à l'air libre. Pour davantage de volume, je fais ma routine pour cheveux avant d'aller me coucher et je les laisse sécher à plat au-dessus de ma tête. Au réveil, de grosses boucles et un effet surprise m'attendent au checkup matinal devant le miroir. Un peu d'eau est très souvent nécessaire pour ajuster le tout et hop! Je suis fin prête pour affronter ma journée les boucles au vent.

 

Former les boucles

Les adeptes du NoPoo se gagnent un à la fois, certains se découragent et reviennent aux shampoings commerciaux mais ils n'en retirent pas beaucoup plus de satisfaction. Pour ma part, je suis plus que ravie d'avoir fait cette démarche. Je connais maintenant beaucoup mieux mes cheveux et je suis aussi beaucoup moins en contact la liste incompréhensible des produits chimiques qui les composent. Avez-vous déjà lu les ingrédients de votre shampoing? Revitalisant? Gel pour cheveux? Mousse coiffante? Savon pour le corps? Ouff! Je comprends un peu mieux pourquoi mes cheveux poussent maintenant d'environ 1" tous les mois. Ils n'ont jamais été aussi longs et en santé qu'ils le sont aujourd'hui. La démarche est longue mais le résultat que j'ai obtenu avec patience et persévérance vaux beaucoup plus que tout l'argent que j'ai dû mettre au fil des ans à essayer tout pleins de produits. Le plus ironique dans tout ça c'est que le meilleur résultat a été obtenu en arrêtant tout. Comme je l'ai déjà mentionné dans cet article: "Je crois honnêtement que le produit le plus efficace et le plus économique est en premier lieu celui dont nous n’avons simplement pas besoin.". 

Auteure: Claudine Michaud, blogueuse passionnée de nature

Suivez-moi sur:

3 Commentaires

  1. Pingback: Les huiles essentielles dans ma vie - Départ Nature

  2. Pingback: Les vertus de l’huile de noix de coco - Départ Nature

  3. Pingback: Défi 2 semaines: je change de savon tout usage! - Départ Nature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial