info@departnature.com

Départ Nature

Comment j’ai détoxifié mon corps en 2 ans

Couché de soleil, femme, silhouette

J'ai retrouvé ma santé physique en changeant mon alimentation

L’alimentation occidentale et tous ces choix qui s’offrent à nous! Quel délice!!! Euuuh! Mais est-ce que ces tendances alimentaires sont vraiment bonnes pour la santé? J’ai essayé le yoga, le jogging, la zenitude, la massothérapie… Tous ces moyens me soulageaient, mais ils n’avaient visiblement pas d’effet sur la source du problème puisque les muscles de mon corps étaient plus douloureux d’année en année. Je devais faire le grand saut et radicalement changer mon alimentation. À bien y penser, l’alimentation est le carburant nécessaire à notre corps pour effectuer nos journées. Ce que nous consommons chaque jour à un impact important sur notre santé à court, moyen et long terme. Aujourd’hui, je vous fais part des changements alimentaires qui ont détoxifiés mon corps au cours des 2 dernières années. Résultat: je me sens mieux que jamais!

L’effet surprenant du jus de citron

À l’hiver 2015, une acupunctrice à mon cours de yoga m’avait suggéré de boire de l’eau citronnée.  

Presser 4 ou 5 citrons dans 1,5 à 2 litres d’eau… boire la limonade au cours de la journée à la place de l’eau.  Répétez 2 jours de suite, environ 1 fois par mois ou au besoin.

citrons, tranches de citronsÀ la fin de la première journée, j’ai eu une migraine comme j’en ai rarement eu… pour me réveiller le lendemain avec les épaules et le cou complètement détendu et sans aucune douleur! Woaw! J’avais le premier indice que l’effet détoxifiant du jus de citron était la bonne direction pour agir sur la source de mes douleurs. 

Je devais alcaliniser mon alimentation qui s’était acidifié avec les années. Je devais donc adopter une alimentation alcalinisante et reminéralisante. Il est bon de noter que le pouvoir alcalinisant d’un aliment n’est pas nécessairement en lien avec son goût acide mais bien en lien avec son apport en minéraux une fois métabolisé. Le citron a un pH acide, mais il contient énormément de minéraux, tout comme le vinaigre de cidre de pomme. Vous trouverez beaucoup d’informations contradictoires sur quel aliment est acidifiant et lequel est alcalinisant… Selon moi et cette première expérience, le citron est alcalinisant.

Le jus de légumes

jus de légumes, carottes, citrons, bettravesDepuis environ un an, je bois à presque tous les matins un jus de légumes: betterave, carotte et concombre. J’y ajoute de temps à autre de la spiruline et de la poudre d’orme rouge. Cela m’assure de partir la journée avec tout plein de minéraux alcalinisants. Je crois qu’une des clés du retour de ma santé est dans ce jus de légumes.

J’ai suivi en partie la méthode expliquée dans le cours en ligne La détoxification sans danger de FloraMédicina. Donner à son corps les éléments nécessaires pour se détoxifier est excellent, mais encore faut-il ne pas consommer d’aliments ayant l’effet inverse.

Le régime hypotoxique: une ligne directrice pour un changement alimentaire

J’avais lu il y a quelques années le livre: Comment vaincre la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation. Je trouvais à ce moment que de changer mon alimentation pour le régime hypotoxique était restrictif pour le faire d’un seul coup. Je n’ai pas fait de changements mais, les idées du livre ont fait leur chemin avec les années. J’ai, par la suite, adopté la majorité du régime, un élément à la fois, sans repenser directement au livre.

Il y a 2 ans, je suis partie deux mois en Ontario pour perfectionner mon anglais. Lorsque je suis revenue, j’ai eu un déclic. Comme si manger ce que l’on m’offrait pendant deux mois m’avais donné une rage de cuisiner tout plein de nouvelles choses. Mon épicerie était devenue une montagne de fruits et de légumes. En un avant-midi, j’avais fait l’épicerie et cuisiné deux à trois recettes pour les lunchs de la semaine. Je ne mangeais pratiquement plus de plats préparés du commerce

Noix de cocoJ’ai également intégré l’huile de noix de coco dans mon alimentation… Ô que j’adore cuisiner avec cette huile! En plus de brunir à une température plus élevé que l’huile d’olive, donc moins nocive pour la santé, elle parfume à merveille les légumes, les vinaigrettes et les plats cuisinés. 

J’avais lu aussi que de consommer l’huile de noix de coco sur une base régulière pouvait aider à stimuler la glande thyroïde pour contrer une faible hypothyroïdie sans médication. J’ai le bonheur de vous annoncer qu’en 2 ans, j’ai stabilisé ma glande thyroïde et elle est revenue à une valeur normale!

L’alcool, le café et les produits laitiers.

Depuis très longtemps maintenant, je ne consomme plus de thé, de café ni de chocolat. Je m’étais rendu compte que cela me causait des migraines. Pourtant, j’adore le goût amer du chocolat noir et du café noir… mais bon, ça va… j’ai fait mon deuil depuis le temps ;-).

Cette année, ce sont les produits laitiers que j’ai retirés de mon alimentation… LIBÉRATION! Mon corps se porte à merveille! Je n’ai plus de crises de douleurs qui me réveillent au milieu de la nuit. Par contre, l’envie irrésistible de manger du fromage à prit au moins 2 ou 3 semaines avant de passer. Étrangement, j’ai bu du lait de chèvre pasteurisé basse température, plus près du lait cru que du lait commercial, et je n’ai pas ressenti d’effets indésirables. Je remplace maintenant le lait dans les recettes par de l’eau ou du lait de coco pour un résultat tout aussi bon.

Même scénario pour l’alcool… Exit! Ok! Ce morceau-là est plus difficile socialement, je suis d’accord! Étrangement, c’est en cessant de boire que j’ai vu d’autres grands changements! Premièrement, je ne perds plus 1/2 à une journée pour me remettre de la fête du vendredi soir et mon sommeil est beaucoup plus réparateur. De plus, mon cardio est revenu top shape! Comme lorsque j’avais 16 ans, bref avant que je commence à consommer de l’alcool! Dans les soirées, je m’amuse autant sinon plus qu’avant et je trouve très drôle de voir l’effet de l’alcool sur les autres. 

Les agents de conservations et les produits transformés

Dernièrement, je me suis rendu compte que le pain du commerce me causait des douleurs musculaires persistantes également. Exit le pain avec tout pleins d’additifs et d'agents de conservation! C’est étrange aussi qu’un pain n’ait aucune trace de moisissure, même parfois après 2 semaines. Maintenant, quand j’achète du pain à l’épicerie, je le choisis sans agent de conservation. Du pain sans agent de conservation n'est pas nécessairement du pain biologique, il faut vraiment lire la liste des ingrédients.

huile d'olive, olivesJ’ai également changé le sel de table pour du sel rose de l’Himalaya ou du sel de mer, l’huile d’olive pour de l’huile d’olive vierge pressé à froid.  

Je cuisine pratiquement tout et je congèle les surplus. Je fais mes tartes, ma pâte à pizza, mon pain, mes bagles, mes barres tendres, mes gâteaux… j’ai même récemment préparé un bouillon de poulet à partir d’un reste de poulet BBQ. Un délice! Mes salades sont servies simplement avec de l'huile d'olive et un peu de sel! 

Par contre, j’ai gardé le beurre. Bahh! Parce que c’est du beurre et que c’est super bon. J’ai également conservé toutes les céréales avec le très controversé gluten pour l'instant. Je ne sens pas d’effets négatifs à en consommer pour le moment. Par contre, si j’en mange beaucoup pendant quelques jours, je me rends compte que j’ai moins d’énergie.

La médecine occidentale dans tout ça?

J’ai obtenu les résultat de mes tests sanguins au début de l’année 2016. Je n’ai aucune allergie alimentaire, ni aucune autre allergie d’ailleurs. Pas de colon irritable ni d’intolérance au lactose... rien! Mon corps s’était acidifié avec le temps et réclamait, en criant, un changement alimentaire de ma part. Les médecins n’était pas en mesure d’identifier que mes douleurs provenait de mon régime alimentaire. Le support que j’avais de leur part était des relaxants musculaire sous prescription, ce qui a été d'un très grand secours de façon ponctuel.


En conclusion, ce n’est pas de manger salé qui soit néfaste, mais bien de consommer du sel avec autre chose que du sel comme ingrédient. Même chose pour le gras… Je mange beaucoup plus gras qu’auparavant: plus d’huile d’olive vierge pressée à froid, d’huile de noix de coco et plus de beurre aussi. Et cela ne m’a pas empêché de perdre 20 livres en 1 an! Mon alimentation est maintenant presque sans agents de conservation, sans additifs alimentaires, sans alcool ni produits laitiers. Vous savez ce qui est vraiment géniale dans tout ce processus de changement? C'est que j'ai appris à faire confiance et à écouter mon corps. J'ai pris l'essentiel du régime hypotoxique, un peu du régime détoxifiant de FloraMédicina et de la cure de citron. Finalement le plus important dans tout ça, c'est d'être en santé et bien dans son corps. 

Auteure: Claudine Michaud, passionnée de nature!

 

27 août 2016

La semaine dernière, j’ai fait d’excellentes tartes aux bleuets et j’avais fait la pâte avec du beurre plutôt qu’avec du saindoux... Je vais malheureusement devoir aussi ajouter le beurre à la liste des ingrédients à être mis au rancart... Manger trop de beurre me cause des douleurs. Oufff! La patience est une vertu!

Go! Go! Go! Je ne lâche pas!

 

Suivez-moi sur:

2 Commentaires

  1. Pingback: Ma découverte de la semaine: la banane plantain! - Départ Nature

  2. Pingback: Comment retrouver un bon équilibre acido-basique - Départ Nature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial