info@departnature.com

Départ Nature

Ma découverte de la semaine: la banane plantain!

banane plantain
La semaine dernière j’ai décidé de me familiariser avec la banane plantain. Quel délice! Pourquoi n’y ai-je pas goûté plus tôt! Sa principale différence avec la banane jaune, est qu’il faut la cuisiner. Salée, bouillie, frite, poêlée, braisée, au four ou crue mais très mûre, dans tous les cas, elle est tout simplement délicieuse.

Depuis que j’ai changé de façon plus radicale mon alimentation, je suis beaucoup plus curieuse qu’avant d’essayer de nouveaux plats et de cuisiner de nouveaux ingrédients. Allez voir l’article de la semaine passé sur mon cheminement: Comment j’ai détoxifié mon corps en 2 ans. De cette façon, je me sens de moins en moins limitée dans mes possibilités et mes choix culinaires, et j’ai l’immense plaisir de découvrir de nouvelles saveurs.

La banane plantain est vraiment dans mon Top 5!!! La dernière fois, que j’ai eu un tel coup de coeur, c’était l’an dernier avec ma recette de Bagels new-yorkais. Je veux mettre des bananes plantains partout maintenant!! Avec les patates, du poulet, dans les muffins, en compote avec des pommes, servie avec du lait de coco sucré, de la cannelle… Les bananes ne murissent pas assez vite pour que j’essaie tous les plats!

banane plantain, mûre, verteLa banane plantain est mûre lorsque la pelure est noire et que la chaire est tendre à travers la peau.  Rendue au stade montré sur la photo, elle est mûre, mais ne sera pas encore sucrée. Par contre, elle sera excellente servie salée, en accompagnement pour le plat principal. Pour être très sucrée et être servi comme dessert, la pelure doit être encore plus noire. La chaire ne sera pas gâtée comme c’est le cas avec sa cousine: la banane jaune. 

Comment la préparer

banane plantainPour cuire la banane plantain, coupez les deux bouts, puis tranchez la pelure en rondelles ou sur la longueur.  La chaire a une texture un peu différente et elle est de couleur rose - orangée.

On peut aussi faire un genre de petit pita ou des chips à la banane en faisant frire des rondelles d’environ 2 cm. Ensuite, on les écrasent pour en faire des « patacones » comme un ami du Costa Rica adore manger.

Verte ou jaune, la chaire reste plus ferme et elle est meilleure salée; très mûre avec la pelure noire, la chaire devient translucide et caramélisée sans même avoir besoin d’ajouter de sucre. Elle devient alors délicieusement moelleuse. De plus, cette banane est riche en antioxydants! C’est encore mieux!!! Une chance qu’elle est bonne pour la santé, je peux alors en manger la conscience tranquille!

Bon appétit!

 

Auteure: Claudine Michaud, passionnée de nature!

banane plantain

Suivez-moi sur:

1 Commentaire

  1. Claudette Bérubé

    Très bel article, ça nous donne le gout d’essayer différentes recettes. Merci !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial